Le groupe africain

Message du président

Les États membres de l’Assemblée générale des Nations Unies sont divisés en différents groupes géographiques. Ce sont les groupes à travers lesquels les élections sont menées dans divers organes et agences des Nations Unies.

L’Afrique dispose de 3 membres non permanents au Conseil de sécurité, 14 membres au Conseil économique et social, 13 membres au Conseil des droits de l’homme, ainsi que d'un Président de l’Assemblée générale les années 4 et 9.

 

Le Groupe africain aux Nations Unies est composé des 54 États membres de l’Union africaine aux Nations Unies. Le bloc coordonne ses efforts sur divers sujets, allant de la santé et de la migration aux questions de paix et de sécurité.

Le groupe se réunit régulièrement pour recevoir des briefings des invités et des fonctionnaires des Nations Unies et discuter des résolutions et des sujets de l'ONU afin de parvenir à une position africaine commune.

 

Le groupe est présidé par un ambassadeur d'un État membre, le poste étant en rotation tous les mois. La mission d’observation de l’Union africaine sert de secrétariat de coordination pour le groupe en organisant des réunions, en appuyant le président et, d’une manière générale, en fournissant une assistance logistique et administrative, le cas échéant.

 

 

39893100201_343bf25b17_z.jpg

Je soussignée, Agnes Mary Chimbiri-Molande, Ambassadeur et Représentante permanente, Mission du Malawi auprès des Nations Unies

Imagine un groupe africain qui devienne un moteur de la réflexion de l'Afrique sur ce qui se passe sur et autour du continent pour une Afrique meilleure et inclusive.
 
Au cours du mois d'avril 2022, et sous ma direction, le Groupe Afrique aura pour objectifs de :

• Remodeler son mécanisme opérationnel en veillant à ce que ses réunions et ses contributions aux agendas des Nations Unies soient conformes aux priorités de l'Afrique, comme stipulé dans l'Agenda 2063.
• Établir une plate-forme de réflexion analytique pour la production de solutions innovantes et stratégiques aux divers défis auxquels l'Afrique est confrontée.
• Relancer le Comité du Groupe Afrique sur les méthodes de travail pour s'assurer que les lignes directrices pour la coordination du Groupe Afrique sont finalisées et adoptées.
• Renforcer la coordination du Groupe Afrique à travers l'examen et la refonte de divers comités relevant du groupe.
• Mobiliser des ressources pour le fonctionnement du Groupe Afrique, y compris des activités annuelles de consolidation d'équipe et de renforcement des capacités.

Pour que je dirige le Groupe Afrique de manière efficace et efficiente, j'aurai besoin des éléments suivants de la part des ambassadeurs et des missions du Groupe Afrique :
 
• Soutien à la coordination de la mission d'observation de l'Afrique et des ambassadeurs seniors
• Appui technique en termes d'analyse d'économie politique des questions et résolutions déposées à l'Assemblée générale des Nations Unies, au Conseil de sécurité des Nations Unies, aux événements de l'ECOSOC et à d'autres plates-formes des Nations Unies à la position africaine.
• Orientations politiques conformes au cadre politique et juridique de l'Union africaine, à l'Agenda 2030 et à l'Agenda 2063.
• Données et informations à analyser par les experts techniques du Groupe Afrique.
• Appui à la rédaction des déclarations à présenter à l'AGNU et dans diverses plateformes au nom du Groupe Afrique.

En tant que première femme ambassadeur et Représentante permanente du Malawi auprès des Nations Unies, ma présidence implique une promotion du leadership des femmes africaines. Par conséquent, en tant que présidente du Groupe Afrique, je serai la voix de l'Afrique en tant que continent vulnérable et des femmes africaines en tant que groupe de population vulnérable dans les séances de dialogue et de débat qui auront lieu à l'Assemblée générale des Nations Unies et ailleurs au cours du mois de Avril. Par exemple, l'ECOSOC accueillera du 25 au 28 avril un Forum sur le financement du développement. Le vice-président du Malawi assistera au forum et fera des déclarations clés au cours de certaines des sessions. Le vice-président sera la voix du groupe Afrique ainsi que la voix du groupe des pays les moins avancés qui sont vulnérables à la crise financière en raison de l'impact du COVID, du changement climatique et des conflits. Le Malawi, étant l'actuel président de trois groupes qui sont liés - le Groupe des pays les moins avancés, le Groupe de la Communauté de développement de l'Afrique australe et le Groupe Afrique - sera le principal défenseur de la solidarité de l'Afrique dans le processus de « reconstruire en mieux » dans l'après-guerre. COVID, post-conflit et post-catastrophe pour un développement durable inclusif.

UN7922707_Agnes Portrait.4.jpg

S.E. Mme Agnes Mary Chimbiri-Molande

Ambassadeur, Représentante permanente du Malawi auprès de l'Organisation des Nations unies

Présidente du groupe africain des Représentants permanents aux Nations unies pour le mois d'Avril 2022